Le vignoble

Situation

D’exposition plein sud, le vignoble de St-Léonard et d’Uvrier s’étend sur le premier coteau de la rive droite du Rhône, au cœur du Valais entre Sion et Sierre. Chez nous, il n’y a pas de vignoble de plaine.

Sols

Le vignoble se caractérise par des sols légers, calcaires et très graveleux.

Climat

Le vignoble de St-Léonard est réputé pour son ensoleillement exceptionnel (2000 h/an). Il bénéficie d’un climat extrêmement sec (550mm de pluie/an) qui réduit les risques de pourriture et augmente la concentration du raisin. Nous nous trouvons dans la région la plus sèche de Suisse. 

D’importantes colonies de cactus s’étendent en bordure de nos vignes appréciant particulièrement le climat extrêmement sec et chaud du vignoble de St-Léonard. En automne, le fœhn active la maturation du raisin et permet aux spécialités tardives de développer toute leur complexité et leur richesse.

Un mode de production durable et respectueux de l’environnement

 

Nous cultivons notre vignoble en symbiose avec la nature,  en combattant les ravageurs de la vigne par leurs prédateurs naturels (lutte biologique) et par des moyens bio-techniques (confusion sexuelle).

Ce mode de production intègre respect de l’environnement  et recherche de la qualité optimale du raisin.

Concrètement, sur notre vignoble, nous avons mis en place une lutte biologique contre les acariens rouges et jaunes, en introduisant le typhlodrome (acarien prédateur). Depuis plus de 30 ans, plus aucune intervention chimique contre ces acariens n’a été appliquée.

Autre exemple, une lutte contre le vers de la grappe est effectuée par confusion sexuelle.

Nous disposons dans le vignoble des diffuseurs ( 1 diffuseur/25m2), dispensant l’odeur du papillon femelle du ver de la grappe. Les papillons mâles, sentant l’odeur des papillons femelles partout, n’arrivent plus à les localiser, et l’accouplement ne peut pas avoir lieu.

Ainsi dans nos vignes, grâce à ces méthodes de luttes douces, nous n’utilisons plus aucun insecticide durant toute la période végétative de la vigne.

La fumure biologique de nos vignes est assurée par nos vaches à cornes afin de favoriser la vie micro-biologique des sols et de maintenir à long terme leur fertilité.

Nous veillons à l’entretien régulier de nos murs en pierres sèches, afin de maintenir ce patrimoine séculaire et sauvegarder ce paysage magnifique.

Nous n’utilisons aucun produit de synthèse pour combattre nos maladies fongiques.

Les cépages

Le Fendant trouve à St-Léonard un terroir de prédilection, c’est pourquoi il est le cépage le plus répandu dans le vignoble. Nos vieilles vignes de Fendant des Planisses répondent aux exigences de l’appellation Grand Cru.

Le Pinot Noir apprécie les sols calcaires et graveleux du terroir pour exprimer tout son potentiel.

Notre parchet des Planisses produit un Gamay réputé, très fruité et d’une belle structure.

Le Johannisberg développe toute sa typicité dans les terres très graveleuses de Plan-Loggier.

Ces 20 dernières années, les spécialités se sont plantées dans les meilleures situations.
L’Arvine, le Cornalin, la Syrah, l’Humagne Rouge, le Fumin et la Rèze profitent d’un microclimat exceptionnel dans notre parchet brûlant de Combaz-Bernard.

Dans le parchet d’Uvrier, la Roussanne, la Marsanne, le Muscat, la Syrah et le Cornalin apprécient ses terrasses et ses murs en pierres sèches exposés plein Sud.

Le Diolinoir apprécie le sol pauvre et caillouteux de Zénaille.

Le Valais joue un rôle de pionner

Article dans le Valais Excellence – Mai 2017